Cafés « branchés » et mixité sociale

Voici un article intéressant sur le rôle des bars « branchés » et du discours sur la « mixité sociale » dans la gentrification de la ville. C’est l’occasion, pour ceux qui ne connaissent pas encore, de découvrir le site de l’Observatoire belge des inégalités.

Dans les cafés « branchés » de Bruxelles : la mixité sociale sous contrôle

4 juillet 2016 / Mathieu Van CriekingenDaniel Zamora

Souvent présentés comme des espaces ouverts à la « mixité » et à l’échange, les nouveaux cafés à la mode semblent pourtant n’être qu’un nouvel « entre-soi » destiné à un public très ciblé. Aussi, le café « branché », loin de s’intégrer dans les quartiers populaires, contribue souvent à les transformer.

Consommer « branché » tout en développant la mixité sociale par une offre commerciale alternative est devenu une des idées centrales des politiques publiques en matière de « renouveau » urbain à Bruxelles. En particulier, la valorisation de la mixité – ou de la diversité – fait aujourd’hui partie intégrante des discours, politiques comme médiatiques, mettant en exergue le rôle joué par une série de cafés reconnus comme branchés dans la revitalisation souhaitée des quartiers populaires bruxellois. Ces cafés auraient ainsi le don de permettre la résurrection de ces quartiers oubliés, volontiers présentés comme autant de no man’s land opportunément redécouverts par des catégories de populations – les classes moyennes – par ailleurs ciblées par d’autres dispositifs d’action publique. Les cafés branchés agiraient de la sorte comme vecteurs d’une diversification bienvenue de la composition sociale des quartiers populaires. Nous pouvons cependant nous interroger sur l’omniprésence du discours sur la mixité sociale qui accompagne la création de ce type d’établissements. Quels sont les effets réels de l’installation de certains commerces « alternatifs » dans un quartier populaire ? S’adressent-ils réellement à un public « mixte » ?

Deux enquêtes, réalisées avec des étudiants en sociologie [1], révèlent que derrière ce discours pour le moins séduisant, les cafés branchés sont moins ouverts qu’ils ne laissent l’entendre. Il semble ainsi être moins le signe d’un « renouveau urbain » sous le blason de la mixité que des marques, parmi d’autres, d’une forme particulière de recomposition des inégalités dans la ville…

Lire la suite ICI.

 

Publicités

A propos Centre Doc Alpha

Nous sommes les documentalistes du Centre de documentation du Collectif Alpha. Nous proposons de la documentation sur l'alphabétisation, mais aussi sur la formation d'adultes, l'éducation permanente, l'insertion socioprofessionnelle, l'interculturel, l'émancipation... Notre centre de documentation est ouvert à toute personne intéressée par ces thématiques : formateurs, étudiants, enseignants, travailleurs sociaux, chercheurs...
Cet article a été publié dans Sciences humaines, Ville, vivre en société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s