Orthographe : une approche pop et iconoclaste

L’orthographe pour vous, c’est quoi ?

Un cauchemar ? Un combat ? Un défi ? Un jeu ?
Quelque chose d’absurde ? De désuet ? D’important?
Une marque de respect ? De sérieux ? D’oppression ?
Des règles pour permettre à tous de se comprendre ?
Ou des règles pour renforcer la différence entre les gens éduqués et les autres ?

Nous avions déjà évoqué l’orthographe lors d’une énième réforme, en partageant un article éclairant les enjeux de l’orthographe d’un point de vue historique : Notre orthographe si compliquée ? «C’est un choix politique» Par Marie Piquemal

Voici qu’une pièce encore à l’affiche jusqu’au 15 octobre au Théâtre national aborde le même sujet : La Convivialité.

C’est sous une forme décontractée que Arnaud Hoedt et Jérôme Piron prennent le contrepied d’un sujet confisqué et trop souvent abandonné à une pensée élitiste ou trop académique.

Ou dit en 2 mots par notre ancienne collègue Rosanna (merci pour le partage! 🙂  ) :

…c’est drôle et ça fait réfléchir!

L’orthographe, un dogme qui s’ignore

Pour le côté drôle, nous vous invitons à voir la pièce, pour la réflexion, voici déjà de quoi agiter vos neurones :

La Convivialité ? Un fragment de soirée entre amis pour flinguer un dogme qui s’ignore. Car oui, l’orthographe est un dogme. Un dogme intime et lié à l’enfance. Un dogme public, qui détermine un rapport collectif à la culture et à la tradition. Outil technique qu’on déguise en objet de prestige, on va jusqu’à appeler ses absurdités des subtilités. Passion pour les uns, chemin de croix pour les autres, il est sacré pour tous. Et pourtant, il ne s’agit peut-être que d’un énorme malentendu.

L’intention de la démarche : permettre au public de s’autoriser un discours critique sur l’orthographe, de s’interroger sur ses enjeux démocratiques et sur la manière dont savoir et langage construisent la discrimination sociale.

L’orthographe est un outil. Mais quand un outil n’est plus au service de l’homme, et que c’est l’homme qui est au service de l’outil, est-ce toujours un bon outil ?

Qui remet en question le dogme orthographique ?

Critiquer l’orthographe, est-ce le propre des cancres dépassés par la complexité de notre belle langue française ?
Ou est-ce le fait de notre génération digitalisée qui a perdu le rapport aux écrits (les vrais, couchés avec application sur papier, et non ces sms et autres clavardages futiles) ?

Avant de répondre, un petit jeu : trouvez les auteurs et les dates de ces citations.
(Vous trouverez les réponses dans les liens présents dans cet article)

L’orthographe, divinité des sots.

L’orthographe est plus qu’une mauvaise habitude, c’est une vanité

Orthographe : Y croire comme aux mathématiques. N’est pas nécessaire quand on a du style.

L’orthographe de la plupart des livres français est ridicule. (…) l’habitude seule peut en supporter l’incongruité.

Je crains bien que nous ne nous débarrassions jamais de Dieu, puisque nous croyons encore à la grammaire

Pour un historien de la langue, les accidents de l’orthographe française sont explicables : chacun a sa raison, analogique, étymologique ou fonctionnelle ; mais l’ensemble de ces raisons est déraisonnable, et, lorsque cette déraison est imposée, par voie d’éducation, à tout un peuple, elle devient coupable. Ce n’est pas le caractère arbitraire de notre orthographe qui est choquant, c’est que cet arbitraire soit légal.

Publicités

A propos Centre Doc Alpha

Nous sommes les documentalistes du Centre de documentation du Collectif Alpha. Nous proposons de la documentation sur l'alphabétisation, mais aussi sur la formation d'adultes, l'éducation permanente, l'insertion socioprofessionnelle, l'interculturel, l'émancipation... Notre centre de documentation est ouvert à toute personne intéressée par ces thématiques : formateurs, étudiants, enseignants, travailleurs sociaux, chercheurs...
Cet article, publié dans langue française, Théâtre, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Orthographe : une approche pop et iconoclaste

  1. Ping : L’orthographe m’a tuer | Lectures collectives

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s